Paiement: BNP Paribas, Société Générale et La Banque Postale lancent Paylib

BNP Paribas, La Banque Postale et Société Générale annoncent le lancement le 24 septembre d’une solution commune de paiement à distance baptisée Paylib. Ce nouveau portefeuille électronique se veut plus sécurisé que ses concurrents.

En pratique, tous les clients de l’un des trois réseaux bancaires pourront ouvrir un compte à partir du site Internet de leur banque, en trois étapes sécurisées : création de leur identifiant au travers de l’enregistrement de leur e-mail et d’un mot de passe d’au moins six caractères  ; choix de la carte bancaire associée à Paylib – sans avoir à redonner son numéro – et d’un second mot de passe pour valider toute transaction.Ensuite, chaque utilisateur pourra régler ses achats à distance, de son portable, de sa tablette ou de son ordinateur personnel, en sélectionnant sur le site du e-commerçant l’icône de Paylib : il saisira alors son mot de passe pour valider sa transaction. « C’est la seule solution qui permet de régler ses achats à distance sans avoir à faire sortir de sa banque ses données de cartes bancaires. Quand une transaction est effectuée, c’est la banque du client qui la réalise », souligne Marie-Claire Capobianco, responsable de la banque de détail en France chez BNP Paribas.

Une offre à enrichir

Paylib aura-t-il pour autant plus de succès que les solutions concurrentes qui ne cessent de fleurir ? La portée de ce nouveau e-wallet est pour l’heure limitée car il se concentre exclusivement sur le paiement à distance sans offrir de nouveaux usages ni de services à valeur ajoutée susceptibles d’en faire un moyen de paiement incontournable. Le portefeuille électronique ne permet en outre pas de concentrer toutes les cartes des trois banques partenaires : un client multibancarisé devra ouvrir trois portefeuilles Paylib s’il veut utiliser alternativement trois cartes émises par chacun des établissements bancaires.

Source : LesEchos


  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn